Actualité/blog - Kalonge: plus de 1500 enfants non enregistrés à l'Etat civil depuis janvier 2018

Kalonge: plus de 1500 enfants non enregistrés à l'Etat civil depuis janvier 2018

25 mai 2018 15:32

"Aucun enfant nouveau né n'est enregistré à l'Etat civil de Kalonge depuis janvier 2018, le manque du registre serait la cause " indique un message parvenu à la rédaction Femme au Fone ce 25 mai 2018.

Le préposé de l'Etat civil du groupement de Kalonge en territoire de Kalehe Janvier Mushagalusa Paluku affirme que c'est depuis le 17 janvier 2018 qu'aucun enfant n'est repris dans les registres de ce village.

"Nous sommes déjà à plus de 1500 enfants jusque là qui ne possèdent pas leur acte de naissance. Nous avons déjà soumis ce problème au bureau du territoire et de la chefferie de Kalehe mais jusque là pas de suite" explique Janvier Mushagalusa préposé de l'Etat Civil.

Les femmes de Kalonge sont inquiètent à cause de cette situation, car chaque femme qui accouche paye une somme de 1500 Franc congolais dans les formations sanitaires ( environ 0,9$) comme frais d'achat de la fiche pour avoir l'acte de naissance mais ne l'obtiennent pas.

La société civile dénonce cette perception et la qualifie d'une complicité entre la zone de santé de Kalonge et la chefferie car les registres ne sont pas jusque là disponible, elle se demande pourquoi demander l'argent sans livrer cet acte de naissance.

" Nous sommes en difficultés car nous ne pouvons pas voyager avec un enfant qui n'a pas d'acte de naissance, j'ai payé la somme pour la fiche, on m'a donné juste une procuration mais je ne peux même pas me déplacer avec mon enfant" s'indigne Justine Zawadi une habitante de Kalonge.

Kalonge est un groupement situé à environs 150 kilomètres de Bukavu, il est situé dans la chefferie de Bukavu en territoire de Kalehe . C'est un groupement qui compte plus de 180.000 habitants . Kalonge reste désenclavé suite à l'état de délabrement très avancé de la route nationale numéro 2 , qui traverse cette partie du sud-Kivu et qui part de Bukavu jusqu'à Goma au Nord-Kivu. les demandes pour approvisionner l'état civil en imprimés officiel restent un casse tête en cause de cette impraticabilité de la seule route qui relie Kalonge aux bureaux territoriaux et la ville de Bukavu siège des différents services techniques.

La société civile s'interroge sur la procédure qui sera initiée pour enregistrer tous les enfants nés qui ont déjà dépassé nonante jour conformément à la loi.

" A cause de l'ignorance, certains habitants seront en difficulté d'aller au tribunal de paix pour demander le jugement supplétif afin d'obtenir l'acte de naissance. Nous lançons un appel à la division provinciale de la justice et de l'intérieur pour qu'elles envoient les registres de naissance au plus vite possible" fait savoir un membre de femme fone à Kalonge.

En attendant que la solution soit trouvée par la division provinciale de la justice et de l'intérieure, les parents de Kalonge ont des difficultés de voyager avec leurs enfants .

Par Femme au Fone